Ver fotos (3)

Saint-Malo accessible : les remparts Parcours 1

A pie a Saint-Malo
1.6 km
Puntos de interés
1 Statue de Jacques Cartier
Emprunter la rampe des Moulins Colin afin d'accéder à la promenade sur les remparts depuis le Bastion de la Hollande. Observer la statue de Jacques Cartier, navigateur et explorateur. Mandaté par le roi François 1er, il découvre l’estuaire du Saint-Laurent et prend possession du Canada en 1534. Au cours de sa 2ème expédition, il remonte le fleuve jusqu’à Hochelaga (actuel Montréal). Il meurt à Saint-Malo dans son Manoir de Limoëlou ; son tombeau se trouve dans l’actuelle Cathédrale Saint-Vincent.
2 Le Bastion de la Hollande
Le Bastion de la Hollande, bâti en 1674 et transformé en 1708, fut construit pour protéger la ville d’une attaque des flottes hollandaises. Il offre un point de vue magnifique sur la baie et l’estuaire de la Rance jusqu’au Cap Fréhel ; on aperçoit l’Île Harbour, autre fort construit par Garangeau face à Dinard. Le bastion s’orne d’anciens canons du 18e siècle. Prendre la passerelle pour accéder aux remparts côté Est en direction de la Porte Saint-Pierre.
3 La Porte Saint-Pierre
Situé sous le Bastion de la Hollande, à deux pas de la Porte Saint-Pierre se situe l’ancien chemin de Chiens du Guet. Jusqu’en 1770, la ville de Saint-Malo fut protégée des pilleurs et maraudeurs par une meute de 24 dogues, chargés de surveiller les grèves et navires échoués dans le port. Ces chiens étaient sortis au son de Noguette, la cloche placée dans le clocher de la cathédrale et qui sonne encore chaque soir à 22 heures.
4 La Plage de Bon Secours
En contrebas des remparts, accessible depuis plusieurs portes, se situe la Plage de Bon-Secours. Son nom date de 1663 à la suite de la grande brûlerie : la ville fut alors placée sous la protection de Notre-Dame du Bon Secours. La plage offre une vue magnifique sur la Baie de Saint-Malo et sur Dinard. En face, au premier plan on découvre l'îlot du Grand Bé où est inhumé Chateaubriand et au deuxième plan l'îlot du Petit Bé avec son fort du 17e siècle, joignable à marée basse, également construit sur les plans de Vauban par l’ingénieur Garangeau. De par sa configuration escarpée, l’ilot du Grand Bé n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.
5 Les Petits Murs
Cette partie des remparts rejoint le Bastion de la Hollande (1674) à la hauteur de la Porte Saint-Pierre jusqu’à la Tour Bidouane : ici commence la partie la plus ancienne des remparts dite « Petits-Murs ». Les Vieux Remparts ou Petits Murs sont formés par une étroite courtine sinueuse. Ils sont faits de moellons inégaux, les mâchicoulis ont été rompus. Bien que rectifiés sous Louis XIV, on reconnaît encore la maçonnerie datant du 12e siècle, leur direction générale est celle des murs primitifs.
6 La Tour Bidouane
Avec la Tour Bidouane, ancienne poudrière en forme de fer à cheval qui remonte au 15e siècle, commence la partie la plus ancienne des remparts dite « Petits-Murs ». De la plateforme supérieure se découvre l’un des plus beaux points de vue des remparts, de la Pointe de la Varde au Cap Fréhel avec sur l’arrière, la ville dominée par la flèche de la cathédrale. La plateforme de la Tour Bidouane n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite (escalier en colimaçon).
7 Courtine du Château Gaillard
La courtine, dite du Château Gaillard, ne date que de 1855-1864. Elle rappelle le nom du premier château de Saint-Malo, construit sur ordre du roi de France Charles VI à la fin du 14e siècle. Elle longe l'École Nationale de la Marine Marchande (restes de l'ancien Couvent des Bénédictines de la Victoire : chapelle, cloître).
On aperçoit la statue de Surcouf le Roi des Corsaires et la Maison du Québec, témoin des nombreux échanges entre Saint-Malo et la province québécoise depuis sa découverte par Jacques Cartier en 1534.
8 Fort à la Reine
La courtine conduit au bastion du Fort à la Reine, commencé en 1694 et surélevé en 1758. À ses pieds se trouvent les rochers où explosa la "Machine infernale" en 1693, navire-poudrière lancé par les Anglais à l’assaut du nid de guêpes que représentait le port corsaire de Saint-Malo. Beau point de vue sur l’îlot romantique du Grand-Bé où repose Chateaubriand.
9 La Porte Saint-Thomas
La Porte Saint-Thomas, édifiée lors du 4ème accroissement de 1737-1742, donne sur la cale et la Plage de l'Éventail, a conservé les anciens éléments du contrepoids de sa porte. L'escalier conduit sur la courtine. En face, se trouvent le Fort National (1689), accessible à marée basse et plus au large sur votre droite, le Fort de la Conchée, tous deux construits sur les plans de Vauban, architecte en chef du roi Louis XIV.
Vous devez revenir sur vos pas jusqu'au point de départ pour redescendre des remparts.
10 Le Château
Situé à l’entrée de la cité historique mais détaché de ses remparts, le château abrite l’Hôtel de Ville et le musée municipal. Située au premier plan, la Tour Quic-en-Groigne doit son appellation à une inscription, effacée pendant la Révolution rappelant qu’elle avait été édifiée, sur ordre d’Anne de Bretagne, contre l’avis des Malouins : « Quic-en-Groigne, ainsi sera, c’est mon plaisir ». Autrement dit, quelle que soit votre humeur, cette tour sera bâtie.
Véritable vigie, le donjon (1424) s’appuie sur une portion de l’enceinte primitive (14e siècle) ; les deux plus grosses tours tournées vers la ville datent du dernier tiers du 15e siècle.
Dejar un comentario
Escriba su comentario sobre Saint-Malo Accessible : Les Remparts Parcours 1 :
  • Malo
  • Promedio
  • Bueno
  • Muy bueno
  • Excellente
Todavía no hay comentarios sobre Saint-Malo Accessible : Les Remparts Parcours 1, sé el primero en dejar uno !